2

Reprendre de l'énergie.

Energie (nourriture) = forces pour le cerveau = cerveau en état de comprendre = comprendre ce qui s'était vraiment passé = destruction des illogismes = être libre.

Essayer la méthode de la spiruline (voir plus bas) ou une autre méthode pour bien faire comprendre au patient que son cerveau doit comprendre pour guérir, et que "nourriture" n'est pas le soucis, le gros gros soucis est " énergie ".

Energie non pour grossir ou maigrir, énergie pour comprendre.

Le barème masse corporelle/ hauteur de l'individu (IMC) est une réalité mathématique sur laquelle le soignant doit s'appuyer. Un chiffre on peut lui faire dire ce qu'on veut, mais mince ce n'est pas maigre, et l'IMC permet de faire comprendre qu'il y a un problème.

Energie = manger.

Mais pour manger il faut que la tête le veuille.
Si la tête refuse de manger, alors comment avoir de l'énergie ?

pour que la tête soit en bon état de fonctionner, il faut de l'énergie (car avoir des repas sans vitamines, sans minéraux, sans sucres, pauvres en énergie, est aussi une méthode des sectes pour empêcher les individus de réfléchir correctement). Quelque part, l'anorexie construit sa propre secte, dont elle est le gourou et l'unique esclave. Isolée.

Quoi manger ?
Lorsque rien ne passe parce que les nerfs directement reliés au cerveau, ne veulent pas de nourriture ou gèrent mal la nourriture, que manger ? Car il ne faut jamais prendre les anorexiques pour des idiots ! Ils ne le sont pas ! Ils réfléchissent toute la journée, en permanence : le matin au réveil obsédés par la nourriture, en passant par les épreuves de la journée liées au temps des repas, jusqu'au soir en s'endormant. Ils réfléchissent énormément. Mal, mais ils réfléchissent. Et toutes ces réflexions déformées par la souffrance profonde, l'amènent à ne pas aimer par exemple :
certaines viandes parce que ces animaux souffrent lorsqu'on les tue, jusqu'au plante qui elles aussi souffrent parce qu'on les mange. Cela peut faire sourire, mais c'est très sérieux pour la personne ayant des TCA. Elle peut également ne pas manger certains aliments spécifiques parce qu'en rapport avec le traumatisme de base ou en rapport avec une aide qu'on lui apporte (si un aliment est cuisiné par une personne avec qui l'anorexique se sent mal (parce qu'elle a honte ou parce qu'elle n'arrive pas à s'exprimer, ou parce qu'elle reçoit de cette personne de l'amour qu'elle ne pense pas mériter, ou qu'elle n'a pas l'impression d'être aimée)). Et comme dans sa tête, cette aide n'est pas bien à cause de son sentiment de culpabilité…

Bref. Le cerveau a besoin d'énergie, sans que cette énergie soit "mal vécue", et la source d'énergie la plus efficace est la spiruline. Non, ceci n'est pas un médicament, mais une algue a très haute énergie. Réduite en poudre (mais à la base c'est une micro algue), elle s'incorpore dans le peu de nourriture que l'anorexique peut manger ou en comprimés. Cette algue est utilisée (entre autres) incorporée dans des biscuits offerts aux personnes dans les grandes famines, par l'ONU ou l'OMS (info à vérifier). Elle n'a pour l'instant aucune contre indication, mais le mieux c'est de vérifier dans un moteur de recherche sur internet et essayer de vous faire votre propre avis.

La spiruline est pour l'instant un moyen très très efficace permettant de faire face à l'urgence des déficits d'énergie liés à l'anorexie.

Lorsque le cerveau est approvisionné correctement en énergie :

3

Dédramatiser et trouver le vrai trauma. Suite des explications.

Retour au résumé.

Retour à la page d'accueil TCA / Anorexie.